Camping sauvage en Terre de feu

Nous avons ensuite pris le ferry pour traverser en Terre de Feu, au point le plus austral de la planète. Après une premiere nuit à Cerro Sombrero, nous sommes partis vers la vallée des castors, connue bien évidemment pour ses cohabitants. Nous dûmes pousser des portes en bois et défoncer la voiture dans la route indissociée des trous et des cascades qui y coulaient. La vue était superbe. On se croyait dans un parc national, et nous pouvions entendre les cris sauvages dans la nature. Nous avons décidé de camper dans la vallée des castors. Nous avons fait un feu comme la coutume le veut en terre de feu et planté notre tente à coté du cours d’eau et des guanacos. C’était magique ! Les saucisses cuites au feu et la bouteille de vin ont fait tilt en moins d’une demi-heure. Les cris de la forêt et les guanacos qui sont venus sur les lieux au petit matin m’ont empêché de fermer l’œil de la nuit.

Permalien

Commentaires sur Camping sauvage en Terre de feu

Nouveau commentaire

CHILE, dec. 04 -jan. 05 : 41 photos

DiaporamaDiaporama